Le terrible homme masqué

En tant qu’odyssée, notre voyage est parfois semé d’embuches, d’expériences plutôt négatives. Cela fait partie de l’aventure bien sûr, nous espérons seulement que les obstacles ne seront pas trop nombreux.

Je vous raconterai donc notre nuit du terrible homme masqué…

Elle commença quand, à la tombée de la nuit, sous un temps venteux et pluvieux, nous nous sommes perdus sur la route. Ce premier obstacle nous a retardés sur notre itinéraire, et la pluie et le vent battant plus fort… Nous nous sommes arrêtés fatigués sur un parking en front de mer, dans un petit village, au hasard. Je ne sais pas si c’est la fatigue, cette nuit froide et mauvaise, ou la trop grande confiance que m’inspire ce pays… Mais j’ai laissé mon sac à main à l’avant du van (grossière erreur, que je sois pendue si je la refais !).
Et c’est à la fin de la nuit, vers 5h, que les cris de Sylvain m’ont arrachée à mon sommeil. J’ai senti une présence, j’ai aperçu Sylvain se précipiter hors du lit, disparaître dans la nuit… Et le temps que je trouve mes lunettes (que c’est handicapant d’être aussi myope !), que je saute affolée dans le camion ; je me suis retrouvée assise dans le verre de la vitre brisée, à appeler Sylvain dans le noir, à deviner que mon sac avait été volé. Sylvain est vite revenu, grelottant et trempé.

Son expérience n’est pas meilleure.
Il a vu l’ombre du voleur au travers de la fenêtre, frapper puis fracasser la vitre. Ses cris n’ont pas dissuadé le salaud à s’enfuir avec mon sac. Fou furieux, Sylvain s’est élancé à sa poursuite, sous la pluie froide, en chaussettes et caleçon. Il l’a retrouvé au détour d’un arbre, le visage caché par une cagoule. L’aveuglant avec sa torche, le voleur s’est échappé sur son vélo, avec son maigre butin (je n’avais pas un sou dans mon sac !).

Nous avons passé la journée au commissariat, et la gentillesse des policiers nous a bien réconfortés. Ils nous ont soutenus au delà de ce qu’on espérait, lorsqu’ils nous ont aidés à réparer notre camion ou qu’ils nous ont invités chez eux pour le déjeuner.
Cette sale expérience, pour notre première nuit en free camping nous a déstabilisés. Savoir que des rôdeurs nous tournent autour, alors que l’on dort… Fait froid dans le dos. Mais c’est aussi une bonne leçon, nous sommes maintenant bien plus prudents !

L’aventure continue malgré tout, et nos affaires ne nous quittent plus !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Le terrible homme masqué »

  1. Excellentissime … la maison roulante et les 48 photos de l’album sont à vous en couper le souffle !! WAAOOUUUUUUU …. J’arrive !! 😉 Vous avez une p’tite place dans le Van ?!!
    C’est vraiment splendide ! On en avait longuement parler des paysages de fous … mais savoir que c’est ce que vous voyez le matin en ouvrant les yeux … enfin en dehors du vengeur masqué !!! 😉
    Le caleçon et les chaussettes ça ne l’a pas déstabilisé l’homme masqué ?

    • Coucou seurette,
      Ca tombe bien!, on a une place à l’avant du van spécialement pour les frangines qui veulent prendre un peu l’air pendant les longs mois d’hiver. ;-).
      Oui, la nature est incroyable ici, on se croirait au Costa Rica par moment, la végétation est dense et les oiseaux, de toutes les couleurs, du délire!!
      Je vais bientôt crée une section faune, maintenant qu’on va avoir plus le net, on est arrivé chez les gens qui nous acceuillent pour 2 ou 3 semaines. Demain, je vais bosser sur leur bateau.
      Bon, pour l’homme masqué, j’aurai pu lui casser la gueule, mais j’étais pas bien réveillé 😉
      Gros bisous

  2. Arfgh, j’aurais préféré vous lire en mode « bal masqué »…! Quelle aventure… :Z Mais comme justement écrit, cela fait parfois aussi partie des périples, &, finalement, permet de tirer bonne leçon…! ; )
    PRENEZ BIEN SOIN DE VOUS & « YALLA » les nouvelles bonnes & belles aventures!!!!!
    Des bisous Lumières!
    *linou*

  3. Je me souviens d’un soir, à Paris, dans notre C25… Réveillés par un type qui avait ouvert notre « maison » par les portes de derrière, là où nous posions, fatigués, nos têtes sur les oreillers.
    Nous avions la sienne au dessus des nôtres; lui, tétanisé, tout surpris qu’il était de trouver des dormeurs dans un utilitaire, en plein Paname… et nous, les yeux roulant dans nos orbites et doutant ensemble : cauchemar ou réalité?
    Finalement, ça nous fait des bons souvenirs!
    Bises
    Annita

    • Pas mal aussi ton histoire Annita !Et qu’est qu’il a fait le voleur, il s’est tiré, sans problème ? Je garderai les bons moments de cette mauvaise aventure : Sylvain courant dans la nuit en chaussettes et caleçon, et le flic qui nous a offert un repas et une douche chez lui.
      Bises !

    • Coucou Raymonde, en effet, on n’a pas eu de chance sur ce coup là, on est tombé sur un beau salaud.
      Pour les papiers, ce n’est pas trop génant, élise avait des copies des papiers, mais nous devons quand même faire des démarches suplémentaires.
      Merci de suivre notre odyssée et fais bien des gros bisous à toute la famille.
      A bientôt

  4. Salut !!
    Ça à l air genial ce que vous vivez ( sauf l’ épisode homme masqué qui n’a pas peur de Sylvain en caleçon )
    Superbe aventure … Profitez-en bien !!
    Bises à vous 2

    • Salut Marie, ç’est sûr que c’est une aventure.
      Moi qui voulait changer mon quotidien, voilà que je me retrouve à l’autre bout du monde à courser un voyou dans la forêt tropicale.
      En tout cas, on s’éclate bien quand même!!
      Merci pour ce commentaire, ça fait plaisir.
      Bisous

      • Coucou je vais suivre vos aventures de près ! J ai visualiser vos photos c est superbe … Je n imaginais pas ce pays si beau !
        Continuez à vous éclater et bravo d avoir oser !!
        Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s