Les routes néo-zélandaises

Nous avons parcouru une bonne partie de l’île du nord en van, et nous avons remarqué que les routes néo-zélandaises présentent quelques particularités :

Les routes sont plus que pentues. Ca monte et ça descend comme de vraies montagnes russes ! A ce détail non négligeable tout de même : la vitesse. Car notre pauvre van avance tel un escargot fatigué face à tant de montées si raides !

Les routes sont aussi souvent non goudronnées :


Et lorsque par malheur nous nous retrouvons dans ces « gravel roads » (j’ai beau aimé sincèrement mon nom, quand je le vois annoncé sur une pancarte je crains le pire), et qu’il pleut (ce qui est fréquent), et qu’il y a des tas de montées (ce qui est récurrent), et que chaque voiture croisée nous klaxonne et nous salue pour nous encourager dans cette dure épreuve… On se sent perdu dans un pays sauvage et reculé.

Mais cela fait aussi partie du plaisir du voyage, car à chaque nouvelle route de nouvelles aventures, et surtout de superbes vues nous attendent !

Et ces collines si vertes et si moelleuses…

N’est ce pas ? On aurait envie de se rouler dans cette herbe comme un immense oreiller tout doux tout confortable (en vrai quand on s’y promène la sensation sous les pieds est des plus agréables, mais l’odeur du caca de mouton anéantit les envies de roulades).
De même que toutes ces côtes sauvages où la mer change sans cesse de couleur…



Ne nous lassent pas !

Une dernière petite remarque tout de même : il faut être à l’affut de toutes les bêtes qui veulent traverser la route, faire bien attention à ne pas les écraser qu’elles sont si mignonnes!


Et qu’elles saliraient votre voiture…

Mais si vous voyez un possum, lâchez vos pulsions meurtrières et sanguinolentes : ECRABOUILLEZ-LE !!!

C’est un conseil kiwi très bien respecté ici, vu le nombre incroyable de carcasses que l’on croise malgré nous sur les routes (c’est que ça donne la nausée, des fois)…

Et dire qu’en Australie c’est une espèce protégée !

Allez, bonnes routes à vous et à bientôt !

Publicités

18 réflexions au sujet de « Les routes néo-zélandaises »

  1. Les images sont décoiffantes!! quelles belles couleurs! ouvrez grands les yeux stie!!!
    Bonne continuation à vous! Jeannette

  2. AHHHHH…. COOOOOLLLLLL…on les attendait ces ptites nouvelles ! On était tous à l’affut du blog pour voir si notre boite mail n’avait pas loupé une alerte de mise à jour !:-)
    En tous cas l’attente n’en n’est que plus bonne … car ça décoiffe !
    Et c’est vrai que la photo de la prairie verdoyante donne envie de se lover dans la verdure … mais faut passer rapidos le commentaire qui suit avec les crottes de moutons ! Ca casse le mythe !
    Milles merci les pitchounes pour vos clins d’œil qui étincellent notre soirée !! Y’a plus qu’à faire de beaux rêves maintenant … pour Nous ! 😉
    Je vous adore ! GROS GROS BISOUS

  3. Comme tout le monde, nous étions impatients d’avoir des nouvelles. Les photos et commentaires sont au top. Nous sommes en admiration devant ces paysages, quelle déprime quand vous reverrait la Beauce…Comme Céline, nous allons partir faire dodo et rêver de ce magnifique pays qu’on a hate d’aller découvrir (peut être…)GROS GROS BISOUS à tous les deux.

  4. Salut mon cousin, bonjour Elise,
    Quel belle destination vous avez trouvée, tous ces paysages magnifiques et tous très differents les uns des autres. merci de nous en faire profiter car je n’aurai certainement jamais la chance d’y aller. Et apparement les Néo-Zélandais sont très sympas tant qu’il ne sont pas masqués 😉
    Bonne Continuation a vous deux. Biz

    • Coucou chère cousin,
      J’espère bien pour toi que tu pourras visiter ce pays et sûrement bien d’autres encore, apparemment tu as déjà commencé par les antilles. C’était une triste nouvelle de pas t’avoir vu au 40 ans de nath, j’imagine que pour toi aussi. Merci de suivre notre blog et désolé de répondre si tard à ton commentaire.
      On t’embrasse

  5. coucou à vous 2
    comme je déjeune souvent avec Ben au resto administratif je partage votre épopée et vos aventures masquées….Mais surtout je partage votre périple grace aux photos fabuleuses dont vous nous gratifiez. Bref 1 seule envie, celle de partir découvrir la Nouvelle Zelande sur vos traces mais pas celle des bestioles écrasées sur la route (à propos je croyais qu’on disait oppossum)
    Continuez à nous régaler et à vous régaler et plein de bisous de Nîmes où il fait pour la petite histoire 9° ce matin
    Maïté

    • Salut Maïté, on est ravis de te régaler de nos aventures vagabondes ! Et pour le possum/aupossum, apparemment « possum » serait l’anglicisme d' »aupossum », mais ici en Nouvelle-Zélande ils utilisent les 2, quoique plus souvent « possum »… Je crois qu’on va bientôt écrire un article sur cet animal ! Bise printannière pour réchauffer l’automne français !

  6. Merci à tous pour vos commentaires, ça nous fait plaisir de prendre le temps de vous écrire ! Alors bientôt : vous saurez tout sur nos aventures à la ferme de Bob et Mary à Wairata, un des coins les plus reculés du monde…

  7. Impossible de laisser de « comment » concernant la finale de rugby -> du côté de chez nous, c’était un dimanche matin « pub » bien en pensée avec vous…!

  8. Coucou,

    Je viens de découvrir vos superbes photos, et parcourir un petit bout de voyage en Nouvelle Zélande ou les vues sont magniiifiiquuuues… Ca me donne envie de décollé de mon siège et de partir. Quelle belle aventure vous vivez, je vous embrasse et reviendrai voyager au pays d’Elise et de Sylvain dans quelques jours pour suivre vos nouvelles aventures. Gros bisous. Christine

  9. Ping : Adieux cher van | L'Odyssée Néo-Zélandaise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s