Du Marlborough à Golden Bay

Cleopatra poolCharlotte trackFougère argentéeChemin en fougèresA la pêcheA la pêche (2)
coquillage trouvé au Charlotte soundCamping du DOC, marloboroughA Pelorus BridgeGros TroncStingray emmerdeuseAu départ
Jolie vue 1Mal au dos !!!Vue d'Anchorage bayMues des cigalesAnchorage Baypause sourires
Bellbirdà la pointe d'Anchorage bayLe Haka du randonneurvue sur Pukatea bayPêche à Pukatea BeachViva Pukatea !

Du Marlborough à Golden Bay, un album sur Flickr.

L’été nous sourit plus que jamais au pays des kiwis ! Voici quelques photos de nos vacances passées sur la côte nord de l’ Ile du Sud… Un début d’année prometteur !

Publicités

Abel Tasman Coast Track

C’est une des Great Walks les plus célèbres de Nouvelle-Zélande : les plages orangées, les criques sauvages, et les points de vues idylliques du parc national Abel Tasman attirent chaque année randonneurs et kayatistes par centaines.
Malgré la trop grande notoriété de cette marche de quatre jours, qui menaçait notre parcours d’être trop encombré, nous avons décidé de nous lancer dans cette aventure…

Et nous n’avons pas été déçus !

S’il est vrai que les deux premiers jours nous avons dû saluer plusieurs dizaines de fois des randonneurs qui croisaient notre route (après «good day », « hi », « hey guy », tu finis par te taire et tu leurs souris, c’est bien suffisant), les deux derniers jours étaient si calmes que nous avons profité de notre dernière nuit seuls dans le campement face à la mer.

Les points de vues étaient comme promis de la partie :

Les plages paradisiaques aussi :

Et nous avons fait quelques jolies rencontres :

C’était le paradis de l’ Oystercatcher !

Et les fous australs se plaisaient à survoler les eaux à la recherche de nourriture…

De même que les cormorans, qui s’accordaient également de longues pauses au soleil.

Même les arbres nous étaient sympathiques ! Il n’y a eu que le possum qui nous a dérangés, en grattant toute une nuit à notre tente…

Bref, nous avons profité de chaque instant !

Nous avons également appris pas mal de chose sur l’art de randonner léger (lorsque l’on doit porter sa nourriture pendant plusieurs jours) : pour un sac moins lourd, investissez dans un petit réchaud plutôt que d’utiliser votre vieux gros cooker qui prend toute la place et pèse plusieurs kilos ! Par contre, n’oubliez pas les petites choses essentielles et légères, comme une éponge, ou des épices.
C’est que nos repas étaient un brin fadasses…

Parmi les multiples plaisirs procurés par cette belle randonnée, il y a eu celui du sac qui se vidait de jour en jour, et du dos qui se sentait peu à peu libéré. Il y a eu aussi celui de se régaler de moules ou de coques ramassées au fil des plages !

Mais le principal plaisir, c’était celui des pas qui ne sentaient plus la fatigue, parce qu’ils n’étaient guidés que par nos regards curieux et contemplatifs. Quel bonheur que d’apprécier la beauté des choses, comme de vrais cadeaux !

Quant au retour en water-taxi, c’était un peu décevant : le bateau était si rapide que nous n’avons rien vu, si ce n’est les vagues prêtes à se casser sur nos gueules !

Et maintenant nous avons pris goût aux randonnées de plusieurs jours, on recommencera c’est certain.

C’est que nous sommes de vrais aventuriers de l’extrême, voyez-vous !

Les Marlborough Sounds

L’été nous sourit joyeusement pour ce mois de janvier en Nouvelle-Zélande, et pour l’occasion nous partons découvrir les alentours de Nelson avec notre ami Antoine, fraîchement débarqué.

Première étape de notre Road-trip : les Marlborough Sounds Ceux sont des bras de mers qui s’engouffrent dans les terres, formant de îlots, des presques-îles et des enchevêtrements de criques et de forêts.

Des randonnées de plusieurs jours dans les « sounds » (bras de mer) s’offrent à nous, et nous espérons partir à la découverte du célèbre Queen Charlotte track, ou bien du plus sauvage Nydia Track. Hélas pour les randonnées de plusieurs jours, plusieurs difficultés s’imposent à nous : tout d’abord aucun de nous n’a encore de tente (c’est que ça coûte la peau des fesses ici), et les refuges sont tous réservés et complets longtemps à l’avance. De plus, les randonnées ne font pas de boucle, il nous faut donc trouver un autre moyen de retour. A cela s’ajoute le prix plutôt élevé pour s’offrir ce type de marche, enfin une météo capricieuse…. Il nous faut donc renoncer à cette grande randonnée, à contre cœur !
Pour la prochaine fois on le saura : il nous faudra une organisation impeccable.

Heureusement, il nous est toujours possible de profiter des environs, grâce à de courtes marches qui nous donnent un aperçu de la beauté des paysages.

Les garçons se consacrent à la pêche (pour l’instant nous restons sur notre faim, mais avec un peu de patience et d’entraînement… On se régalera bientôt !)

Nous admirons les grandes fougères endémiques, souvent argentées

Et nous faisons encore de belles rencontres !
Roger le coquillage nous présente sa nacre colorée,

Popeye le crabe nain est toujours fier de ses gros bras,

Le Weka habituellement si rare ne se montre pas farouche

Et les Dauphins Coco et Pipo nous émerveillent de leur superbe petit ballet aquatique !

Notre prochaine aventure débutera demain le 14 janvier : Abel Tasman, et sa randonnée côtière de 4 jours , et cette fois-ci, nous avons tout bien réservé !